Le Futsal en France

L’émergence du futsal en France

L’Association Française de Futsal

En France, le futsal est apparu en 1978 dans la région PACA, grâce à M. Almador LOPEZ – ancien international de fooball – qui est à l’origine du développement du futsal français, après son retour d’un voyage au Brésil. Après 10 années de travail de formation à la Frayère de Cannes, le futsal se développa si bien dans la zone sud de la France (PACA, Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Méditerranée) qu’il créa avec plusieurs de ses disciples, l’Association Française de Futsal – AFFS.

Amador LOPEZ, pionnier du futsal français
Amador LOPEZ, pionnier du futsal français

Cependant, ils essayèrent en vain d’obtenir la délégation de service public délivrée par le Ministère des Sports. Découragé par le manque de volonté politique pour amener le futsal au niveau de nos pays voisins (Belgique, Espagne, Italie, Portugal,…), ils durent se résoudre à dissoudre l’AFFS et intégrer le futsal dans une fédération affinitaire l’Union Française des Œuvres Laïques d’Éducation Physique  UFOLEP.

Le futsal comme moteur d’intégration sociale

L’UFOLEP est une fédération multisport, la plus importante en France en terme de nombre de licenciés. Elle organise la pratique de plus de 90 activités sportives pour les adolescents et les adultes sur tout le territoire français. Elle bénéficie d’un statut spécial de fédération affinitaire et considère le sport comme un moyen de développement social de l’individu. Fidèle à sa mission et considérant les vertus pédagogiques et sociales du futsal, l’UFOLEP l’utilisa pour favoriser l’intégration sociale des jeunes adolescents et adultes.

Le futsal vécu alors un formidable essor dans les années 1990 et l’UFOLEP s’affilia tour à tour à l’UEFS puis à la FIFUSA en participant à des compétitions européennes et internationales. Avec plus de 450 clubs et près de 5.000 licenciés, une Commission Nationale et une Sélection Nationale, le futsal semblait bien se développer en France.

Le début des difficultés

Les premières difficultés apparurent lorsque le niveau des clubs de futsal commença à s’améliorer. Paradoxalement, si le niveau de jeu des joueurs augmentait, l’encadrement et la formation des cadres des équipes étaient déficientes, car sous-estimée, si bien que divers faits de violence et des dérapages entachèrent les efforts des membres de la Commission Nationale de Futsal. En 1995, les dirigeants de l’UFOLEP prirent la décision de dissoudre la Commission Nationale de Futsal pour des motifs politiques et d’orientation.

Un passage de relais impossible

Peu de temps après, alors qu’au niveau international, la bataille entre la FIFA et la FIFUSA faisait rage, la FFF – Fédération Française de Football – créa en 1997, son Equipe de France de Futsal Amateur et sa Commission Centrale de Futsal, suivant en ce sens les directives de l’UEFA et de la FIFA. Les membres démissionnaires de la Commission Nationale de Futsal UFOLEP proposèrent à la FFF de récolter les fruits de leur expérience du futsal, en intégrant les acteurs de l’UFOLEP (cadres, entraîneurs, joueurs,…) dans l’esprit de la convention passée entre l’UFOLEP et la 3F.

Ignorant le travail accompli par l’UFOLEP, les cadres techniques et administratifs de la 3F refusèrent cette offre et décidèrent de constituer la sélection nationale de futsal exclusivement à partir de joueurs de football, recrutés parmi les ex-stagiaires professionnels ou évoluant pour certains en CFA.

La dure réalité du futsal FIFA

Persuadés qu’il suffisait de sélectionner quelques bons joueurs de football pour constituer une solide Equipe de France de Futsal, les dirigeants 3F de l’époque n’ont pas jugé utile d’accepter les conseils et les propositions pourtant louables des membres de l’UFOLEP. La sentence ne se fit pas attendre et c’est par de nombreuse défaites cinglantes, qu’ils finirent par comprendre qu’ils avaient pêché par orgueil. De 1997 à nos jours, o­n compte seulement 6 victoires pour plus de 50 défaites en rencontres officielles.

Bien qu’on puisse se consoler en pensant qu’il ne s’agit que d’une équipe amateur, la France n’en sort pas grandie et o­n occulte le futsal français dans tous les médias. En réalité, personne n’a l’expérience technique et tactique du futsal international et européen au sein de la 3F et plutôt que d’intégrer les acteurs du futsal, o­n préfère les ignorer et les exclure, quitte à perdre 10 années de développement. À la 3F o­n a le temps et pour s’occuper du futsal, il faut faire partie de la maison.

Le futsal pour développer le football

En 1997, la 3F a obtenu la délégation ministérielle pour la pratique sportive du futsal. Malgré les obligations liées à la délégation, la 3F a inscrit le futsal dans le cadre du football diversifié de la LFFA – Ligue Française du Football Amateur. Le futsal 3F est considéré comme un sous-produit du football et est relégué au sein de la catégorie du football diversifié. Les clubs de futsal affiliés à la 3F sont considérés comme des clubs de football, sans distinction et ne peuvent pas prétendre à la reconnaissance de leurs spécificités (tarifs, formations, licences, subventions, gymnases, arbitres,…). A la 3F, force est de constater que le futsal c’est d’abord et avant tout du football.

Des questions qui fâchent

L’argent que les clubs de futsal versent à la 3F (affiliation, licences, frais d’arbitrage, Amendes diverses et variées, frais d’engagement,…), sert à alimenter les caisses du football. Il n‘existe aucun contrôle de son utilisation au bénéfice du futsal, puisqu’il n’existe pas de ligne budgétaire propre au futsal.

  • Quelles sont les recettes et les dépenses de la 3F en faveur des acteurs du futsal ?

La formation des cadres techniques et le développement des compétences est réduite à sa plus simple expression et quasi-inexistante. Le recyclage des arbitres du football dans le futsal se fait sans programme de formation digne de ce nom et accentue encore la « footbalisation » du futsal.

  • Pourquoi n’existe-t-il aucun diplôme de futsal qui soit reconnu par l’Etat ?

L’absence d’élection et de représentation des acteurs du futsal, empêche tout renouvellement naturel dans les instances dirigeantes de la Fédération, de ses Ligues régionales et de ses Districts départementaux ?

  • Pourquoi n’existe-t-il aucune élection démocratique ni de siège prévu dans les instances dirigeantes pour représenter les acteurs du futsal ?

Autant de questions laissées sans réponse depuis 1997 et qui font grincer des dents.

Naissance de l’UNCFs

Le futsal FIFA tel que proposé par la 3F, est entièrement contrôlé par les Comités Directeurs des Ligues et des Districts de football, sans que les conditions et les obligations de la délégation de service public soient respectées (élections démocratiques, représentation des acteurs du futsal, projets de développement, budgets et financement…).

Devant de tels dysfonctionnements, des dirigeants de clubs de futsal o­nt créé en juin 2002 une association nommée Union Nationale des Clubs de Futsal – UNCFs, surnommée Défense en Zone, avec pour objet de fédérer et défendre les droits des acteurs et des clubs de futsal au sein du football.

Vers une Fédération Française de Futsal – FFFs

Cependant, en juillet 2003, le Comité Directeur de la 3F refusa de reconnaître l’UNCFs comme union d’associations en son sein. Par conséquent, l’UNCFs décida de suspendre toute relation avec la FFF et se consacre dorénavant à la diffusion du futsal original selon la codification de l’Association Mondiale de Futsal. Elle s’est dotée pour cela de nouveaux statuts et d’un règlement organique permettant le fonctionnement démocratique et l’institutionnalisation d’une fédération française unisportive de futsal.

La délivrance d’un agrément de fédération sportive par le Ministère des Sports et de la Vie Associative est un des objectifs poursuivis. La reconnaissance par l’Etat de la Fédération Française de futsal comme participant à une mission de service public au sein du mouvement sportif français, est un progrès attendu par les citoyens, les dirigeants et tous les cadres techniques qui enseignent ce sport.

NB : Si l’histoire du futsal vous passionne, vous pouvez télécharger ci-dessous la fabuleuse histoire du futsal.

Laisser un commentaire