Le futsal, c’est quoi ?

Mondial Futsal AMF 2011 en Colombie

Mondial Futsal AMF 2011 en Colombie

Le futsal est un sport de balle au pied original qui se pratique en salle, en général dans des gymnases, et qui a été codifié entre 1930 et 1933 par le Professeur argentin Juan Carlos CERIANI, Secrétaire général de l‘ACM (YMCA) de Montevideo en Uruguay, à l’origine comme une activité récréative réservée aux jeunes, pour favoriser l’éducation et la mixité sociale, établir des liens entre les différentes communautés d’immigrés et enseigner les valeurs de respect et de non-violence.

La première codification écrite du futsal date de septembre 1933. Elle porte le titre de « Règles du jeu Indoor-Foot-ball » et est datée et signée de la main de Juan Carlos CERIANI. Le document original est jalousement conservé dans la bibliothèque de Montevideo, Capitale de l’Uruguay. Il est la preuve de l’origine Sud-américaine du futsal et l’aboutissement du travail d’étude et de perfectionnement entrepris entre 1930 et 1933 par J.C. CERIANI. Ce document révèle les caractéristiques fondamentales qui ont permis l’essor et le succès du futsal, avec la suppression de tout contact physique et l’abandon de toutes les règles du football au profit de celles des sports de salle déjà codifiées à cette époque.  Les règles du futsal sont une synthèse de celles du basketball dont il tire les sanctions individuelles et collectives, du handball pour les proportions du terrain, des cages de but et du ballon, et du waterpolo pour le maniement du ballon par le portier.

Le plus difficile à mettre au point fut certainement le « Médium » permettant la pratique du jeu de balle au pied dans les gymnases. C’est au bout de 2 ans et demi de recherche, qu’il mit au point avec l’aide d’un artisan, un ballon spécial, plus petit, plus lourd et sans rebond. Le premier ballon de futsal pesait près de 800 grammes, était constitué de chanvre et de tissus et avait la taille d’une pelote de laine. Les jeunes de l’ACM de Montevideo lui donnèrent le nom de « Bola pesada » (Balle lourde).

On retiendra que les noms traditionnels qui seront utilisés jusqu’en 1985 pour désigner cette pratique sportive seront « Fútbol de Salón » (espagnol) et « Futebol de Salão » (portugais et brésilien). Mais à cause des menaces exercées par la FIFA à partir des années 80 pour faire interdire à la Fédération Internationale de Fútbol de Salón (FIFUSA), l’utilisation du terme « football » (Fútbol ou Futebol), les membres de la FIFUSA ont inscrit et enregistré en 1985 le terme « FUTSAL » dans ses statuts (Congrès de Madrid – Espagne).

Depuis 1985, le terme futsal désigne donc la pratique sportive d’origine sud-américaine codifiée par J.C. CERIANI entre 1930 et 1933 et gouvernée par l’AMF-FIFUSA depuis 1971 (aujourd’hui Association Mondiale de Futsal – AMF – 01/12/2002). Le terme FUTSAL a été inventé et enregistré par l’AMF-FIFUSA pour empêcher toute confusion avec la diversification du football sur terrain réduit promue par la FIFA dans les années 80 sous les appellations de « football en salle » ou « football à cinq« , notamment pour contrer l’essor du futsal entrepris par la FIFUSA.

Le futsal se diffusa dans tous les pays sud-américains via l’Institut Technique de formation de la Confédération Sud-Américaine des YMCA (ACM1 et AJC2). Vers 1942, il avait gagné la sympathie de tous. Ce qui était l’exclusivité des enfants au sein des A.C.M.(YMCA), devint le sport préféré des adultes. Leur goût immodéré pour le futsal devint si prononcé, que le sport fut difficile à discipliner dans la plupart des A.C.M. d’Amérique du Sud. À tel point qu’il fut recommandé, lors de la Conférence des Directeurs d’Éducation Physique des YMCA Sud-Américaines, que sa pratique soit réservée et limitée aux mineurs.

C’est à partir des années 50 que le futsal se diffusera en dehors des YMCA, au sein d’associations sportives et de ligues sportives constituées tout spécialement pour initier, enseigner et organiser sa pratique sportive auprès des adultes. Pour favoriser la pratique en compétition,  Habib MAHFUZ et Luiz Gonzaga de OLIVEIRA FERNANDES de l’A.C.M. de São Paulo, entreprennent d’harmoniser les variantes du jeu qui avaient cours dans les états brésiliens. C’est en l’an 1956, qu’ils publient l’ensemble de ces améliorations techniques, dans un livre portant le titre de “Règles brésiliennes du Futebol de Salão”. Elles seront en vigueur dans tous les Etats brésiliens et seront postérieurement adoptés par la FIFUSA en 1971.

C’est aussi ces mêmes règles qui seront enseignées à partir de 1978 en France, par Amador LOPEZ, sous le nom de « Règles du Football Brésilien » (cf. l’histoire du futsal en France).

1. A.J.C. est l’acronyme de Asociaciones Christianas de Jovenes, qui est le nom espagnol donné aux YMCA.
2. A.C.M. est l’acronyme de Associação Cristã de Moços qui est le nom brésilien donné aux YMCA.

Laisser un commentaire