Coupe d’Europe UEFS 2014 : Un tirage inclément pour le CRAFD 52

CRAFD Futsal 52

Le tirage au sort de la 18ème Edition de l’UEFS CUP a rendu son verdict, et on ne peut pas dire que celui-ci aura épargné le CRAFD 52 qui, attendait celui-ci avec impatience.

A l’annonce de celui-ci, les Chaumontais ne peuvent que constater que, pour leur première participation sur la scène Européenne, ceux-ci auront été doublement servi. 

 

CRAFD52 - UEFS CUP - Tirage au sort - Groupe AVersé dans le groupe A, seul groupe à 4 clubs pour 2 places qualificatives, les Chaumontais hérite, en plus de ce fait, du VRZ Gomel (Biélorussie), 

VRZ-Gomel-UEFS-Mesterliga-2013-620x300Финал-Динамо-ВРЗ  Double Champion en titre de la Champions League UEFS (2012 & 2013).

Même si comme on le dit souvent :  » rien n’est jamais joué d’avance « , la tâche s’annonce difficile, car il faudra plus que probablement ce faire à l’idée que les 3 autres clubs devront se disputer la 2ème place. 

Concernant les 2 autres adversaires du CRAFD 52, ceux-ci seront tout comme les Chaumontais, présents pour la première fois en Coupe d’Europe. Cela pourrait donc laisser supposer que chacune des 3 équipes ont leurs chances d’accéder aux 1/4 de finale. 

GIOIA B2B BrnoMais dans la course à cette 2ème place qualificative, un avantage serait donné au club Tchèque de GIOIA B2B Brno, actuellement 3ème du championnat national, comptant dans ses rangs le meilleur gardien et le meilleur espoir du championnat 2013, les clubs Tchèques ayant pour habitudes de terminer régulièrement sur le podium des coupes d’Europe ces dernières années. 

Sauda futsal

Pour les Norvégiens de Sauda Futsal, dont nous n’avons obtenu que très très peu d’information, il devrait, au vue des résultats des clubs Norvégiens ces dernières années, faire figure de petit poucet au même titre que les Chaumontais, ces deux clubs auront peut être comme avantage de, ne pas avoir de pression quant au résultat attendu.

Les confrontations entre ces 3 clubs risques donc d’être plus que décisives. A ce jour l’ordre des rencontres n’a pas encore été communiqué, mais il pourrait bien avoir son importance. Mais que serait-il le mieux pour le CRAFD 52 ?  Affronter le gros morceau en premier ? Le jouer en dernier ? Commencer par les Norvégiens ?  …  de toute façon il est certain qu’ils devront se mesurer aux trois et, si le CRAFD 52 veut avoir l’espoir d’un 1/4 de finale, il va falloir sortir le grand jeu.